Explorez les carrières
Armée Aviation Marine

Officier d’administration des services de santé

OFFICIER | Temps plein, Temps partiel


Postulez maintenant

Aperçu

Les officiers d’administration des services de santé assurent le leadership, la gestion des services de soins de santé et leur prestation. Ils mettent en application les principes et les pratiques de l’administration des services de santé, ainsi que l’organisation de la gestion des ressources et les activités des Services de santé des Forces canadiennes. 

Leurs fonctions premières consistent à assurer la gestion efficace du système de soins de santé, à veiller à ce que les professionnels de la santé exercent leurs fonctions dans un environnement sécuritaire et efficace et à ce que les membres des Forces armées canadiennes (FAC) reçoivent des soins de santé de haute qualité où qu’ils soient, en garnison, dans une base ou une escadre au Canada ou durant des déploiements opérationnels à l’étranger ou au pays.

Environnement de travail

Les officiers d’administration des services de santé travaillent soit dans des unités opérationnelles comme une ambulance de campagne, un hôpital de campagne, une unité de relais aérosanitaire, une unité de soutien médical de secteur ou dans des installations fixes comme la clinique d’une base ou d’une escadre. Ils peuvent aussi être affectés à un quartier général régional ou national ou à une unité d’instruction, et doivent s’attendre à participer à des déploiements opérationnels à l’étranger ou au pays.

Aperçu de carrière

Transcription

TITRE:

Officier d'administration des services de santé

MAJOR GENEVIÈVE MASSICOTTE : Je suis le major Geneviève Massicotte, du Cap-de-la-Madeleine, officier d’administration des services de la santé, au Quartier Général de la Défense nationale, à Ottawa. 

Les officiers d’administration des services de santé gèrent la prestation des soins de santé aux soldats, aux marins et au personnel de la Force aérienne du Canada, c’est-à-dire à plus de 71 000 troupes partout au Canada et là où elles sont stationnées à l’échelle mondiale.

MAJOR GENEVIÈVE MASSICOTTE : En tant qu’officier d’administration des services de la santé, il est possible de travailler dans plusieurs différents environnements, dont la clinique où on travaille en support direct aux personnes qui donnent des soins au personnel des Forces armées canadiennes. On peut également travailler dans un quartier général, comme moi ici en ce moment, où on s’occupe du point de vue stratégique des services de la santé. Ou dans un environnement d’opérations où on s’occupe des opérations déployées des services de santé. J’ai eu l’opportunité de déployer en Afghanistan, où mon rôle était la coordination entre les éléments médicaux et les éléments de support sur le terrain. Par exemple, lorsqu’un patient était blessé, je pouvais m’assurer que l’aviation envoyait l’hélicoptère pour le chercher, déterminer quand il allait arriver à la clinique, et m’assurer que les ressources cliniques nécessaires pour l’accueillir étaient présentes. Être au centre de l’information en déploiement est particulièrement valorisant parce que notre rôle est essentiel pour s’assurer que tous les éléments parlent entre eux.

Les officiers d’administration des services de santé font partie intégrante des équipes de soins de santé et travaillent en étroite collaboration avec les médecins militaires, les adjoints au médecin, les infirmières et infirmiers, les pharmaciennes et pharmaciens, les physiothérapeutes, les professionnels de la santé mentale, les spécialistes médicaux et d’autres cliniciens. 

MAJOR GENEVIÈVE MASSICOTTE : Il faut aimer les gens, il faut aimer collaborer. Tout ce qu’on fait est basé sur aider les gens, c’est notre mission principale.

Être officier d’administration des services de santé dans les Forces armées canadiennes exige les mêmes compétences en affaires et en gestion que celles requises pour la gestion d’une clinique ou d’un hôpital civil. Cela comprend la gestion de toutes les ressources et de tous les projets afin de garantir que les membres des Forces armées canadiennes reçoivent une gamme de soins équivalents à ce que le programme provincial ou tout autre programme du gouvernement fédéral le plus généreux offrirait dans le même secteur.

Mais cela va plus loin. En tant que commandant de peloton, après l’obtention de son diplôme universitaire, un officier pourrait diriger jusqu’à 30 personnes dans le cadre d’une mission outremer. C’est une expérience que la plupart des civils n’ont pas la chance de vivre, surtout à un si jeune âge.

MAJOR GENEVIÈVE MASSICOTTE : Ce que j’aime particulièrement avec mon travail, dans les services de santé, c’est l’esprit de collaboration qu’il y a entre les différents métiers dans les services de santé. C’est toujours possible de parler à quelqu’un, soit dans un autre métier ou dans une autre unité, afin d’obtenir l’information dont on a besoin, et de collaborer.

Une fois leur instruction militaire terminée, les officiers d’administration des services de santé sont affectés à une unité opérationnelle ou à l’une des cliniques des Services de santé des Forces armées canadiennes, partout au pays, en tant qu’officier subalterne. 

MAJOR GENEVIÈVE MASSICOTTE : C’est vraiment un environnement où on est toujours en mode d’apprentissage. Donc on devient jamais stagnant, il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre.

Au cours de leur carrière, les officiers d’administration des services de santé peuvent être employés au sein des quartiers généraux régionaux ou nationaux ou au sein d’une unité d’instruction, et ils peuvent avoir l’occasion de participer à des opérations nationales ou internationales.

MAJOR GENEVIÈVE MASSICOTTE : Mon parcours a pas été particulièrement typique, parce que dès que j’ai fini mon entraînement, j’ai été sélectionnée pour déployer en Afghanistan. Travailler dans un contexte déployé, c’est un défi mais c’est aussi extrêmement valorisant parce qu’on fait une très grosse différence pour les personnes qu’on aide.

Emplois civils équivalents

  • Administrateur d’hôpital
  • Agent responsable de l’exploitation des hôpitaux
  • Agent responsable des services hospitaliers

Instruction

Après l'enrôlement, les officiers d'administration des services de santé commencent la qualification militaire de base des officiers (QMBO) de 12 semaines à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Les sujets abordés comprennent les connaissances militaires générales, les principes du leadership, les règlements et coutumes des Forces, le maniement des armes de base et les premiers soins. Vous aurez la possibilité de mettre en application les compétences militaires nouvellement acquises dans le cadre d’exercices d’entraînement portant sur la protection de la force, l’instruction appliquée, la navigation et le leadership. Vous participerez également à un programme rigoureux de sports et de conditionnement physique. Le cours de QMBO est offert en anglais ou en français et sa réussite constitue un préalable à la poursuite de l’instruction.

 

Pour en savoir plus sur l’instruction de base ici.

Les officiers d'administration des services de santé fréquentent le Centre d’instruction des Services de santé des Forces canadiennes, à Borden, en Ontario où ils complètent une série de cours et de programmes de formation militaire formelle, dont :

  • Les officiers d’administration des services de santé doivent suivre le cours commun des officiers des Services de santé (CCOSS) qui est un cours d’apprentissage en ligne de huit jours offert sur le Réseau d’apprentissage de la Défense (RAD). Le CCOSS présente aux officiers d’administration des services de santé les politiques et les procédures des Forces armées canadiennes ainsi que la gestion des RH du personnel militaire et civil.
     
  • Le cours élémentaire d’administration des services de santé (CEASS) est un cours de quatre semaines offert au Centre d’instruction des Services de santé des Forces canadiennes (CISSFC), à Borden (Ontario). Le CEASS vise à former les nouveaux administrateurs de soins de santé quant aux principes fondamentaux des opérations médicales et à l’administration des soins de santé.
     
  • Le cours d’officier du leadership tactique des Services de santé (COLTSS) est un cours en classe de 40 jours réparti en quatre modules progressifs de 10 jours chacun qui seront offerts au CISSFC. Le cours offre une formation de fond en acuité tactique et en commandement des éléments des services de santé dans un environnement tactique. Pendant ce cours, les officiers d’administration des services de santé apprennent comment appliquer leurs compétences en gestion des services de santé dans le contexte des FAC et de l’appui rapproché sur le terrain des unités des armes de combat dans le cadre d’opérations.

 

Vous  pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours officiels, d’une formation en cours d’emploi et de conférences professionnelles, entre autres dans les domaines suivants :

  • Leadership
  • Gestion
  • Administration
  • Techniques d’instruction

À mesure qu’ils progressent dans leur carrière, les officiers d’administration des services de santé qui démontrent les aptitudes et le potentiel requis se verront peut-être offrir de la formation avancée. Les cours offerts sont les suivants :

  • Diplôme d’études supérieures en administration des services de santé;
  • Diplôme d’études supérieures en systèmes d’information sur la santé/informatique de la santé/analytique de la santé;
  • Diplôme d’études supérieures en sciences de la santé;
  • Diplôme d’études supérieures en administration publique;
  • Maîtrise ès arts en formation, en éducation ou en gestion de projet.

Programmes d’enrôlement

Si vous détenez déjà un diplôme universitaire, les FAC détermineront si votre programme d’études remplit les critères du poste. Cette qualification et la qualification d’officier sont requises avant toute affectation.

Programme de formation des officiers de la Force régulière (PFOR)

En raison de l’obligation pour les officiers des FAC d’avoir un diplôme universitaire, les FAC subventionnent leurs études de premier cycle au Collège militaire royal. Les personnes admises ont droit à un salaire, à un régime de soins médicaux et dentaires, de même qu’à des vacances payées; ils doivent en retour servir dans les FAC pendant une période déterminée. En règle générale, les personnes admises sont nommées élèves-officiers en intégrant le programme du collège militaire du Canada, où elles étudient des matières pertinentes à leur carrière militaire et universitaire. Dans de rares circonstances, selon les besoins des FAC, les élèves-officiers peuvent être autorisés à fréquenter une autre université canadienne. La décision sera prise au cas par cas. Si une carrière dans les FAC vous intéresse, y compris des études subventionnées, vous devez faire une demande d’admission au collège militaire du Canada, mais nous vous recommandons de postuler également dans d’autres universités canadiennes, au cas où vous ne seriez pas admis au PFOR.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le recruteur spécialisé des Services de santé: HealthSvcsRecruiting-RecrutementSvcsdesante@forces.gc.ca

Renseignez-vous ici sur les programmes d’études payés.

Options à temps partiel

Le rôle de la réserve des Services de santé des Forces canadiennes consiste à fournir du personnel qualifié afin de soutenir ou de joindre les organisations des Services de santé lors d’opérations et d’activités d’instruction, le tout en créant et en maintenant des liens entre les FAC et les collectivités locales.

Cette possibilité d’emploi à temps partiel est offerte auprès de la Première réserve, à certains endroits au Canada. En règle générale, les membres de la Force de réserve servent à temps partiel au sein d’une unité des services de santé dans leur communauté et peuvent effectuer leur service pendant qu’ils sont aux études ou qu’ils occupent un emploi civil. Ils sont payés durant leur instruction. Ils ne sont pas assujettis aux affectations ni aux déménagements militaires. Toutefois, ils peuvent se porter volontaires pour déménager à une autre base ou pour être déployés au Canada ou à l’étranger dans le cadre de missions militaires.

L'emploi des officiers d’administration des services de santé consiste à diriger et à gérer les services de soins de santé et leur prestation et à veiller à ce que les membres des FAC reçoivent des soins de haute qualité. Lorsqu’ils sont employés à temps partiel ou à titre d’occasionnels à temps plein, ils effectuent habituellement leur service à un endroit au Canada.

Les membres de la Force de réserve reçoivent le même niveau d’instruction que leurs homologues de la Force régulière. L’instruction des candidats titulaires d’un diplôme universitaire qui correspond aux exigences du poste est dispensée par le Centre de formation des Services de santé des Forces canadiennes à Borden, en Ontario.

En règle générale, les membres de la Force de réserve effectuent leur service à temps partiel au sein de leur unité d’attache, le soir et la fin de semaine, suivant un horaire établi (les officiers d’administration des services de santé employés dans la Réserve aérienne effectuent habituellement jusqu’à 12 jours de service par mois dans le cadre de journées normales de travail). Toutefois, ils peuvent également effectuer leur service en occupant des postes à temps plein au sein de certaines unités pour des périodes déterminées, selon la nature des tâches à exécuter. Ils reçoivent 92.8 pour cent du taux de rémunération de la Force régulière, ont droit à des avantages sociaux raisonnables et peuvent être admissibles à contribuer à un régime de pension.