Passer au contenu principal
Explorez les carrières
Armée Aviation

Cornemuseurs/Cornemuseuses et les Tambours

Militaires du rang | Temps partiel


Postulez maintenant

Aperçu

En tant que militaire, les cornemuseurs(ses) et les tambours assurent le soutien musical pour tous les volets de la vie militaire, y compris les prises d’armes, les cérémonies de remise de diplômes militaires et les opérations domestiques. Les cornemuseurs(ses) et les tambours ont pour rôle d’assurer le soutien musical des Forces armées canadiennes (FAC). Leurs prestations font la promotion de l’éthos militaire, stimulent l’esprit de corps et entretiennent les forts liens historiques avec notre culture écossaise. Les corps de cornemuses et tambours sont également un outil très efficace pour l'établissement de liens avec les collectivités canadiennes, puisqu’ils prennent part à des opérations domestiques et contribuent à une image positive des FAC.

Les cornemuseurs(ses) et les tambours jouent dans le cadre d’un large éventail d’événements nationaux et internationaux, notamment : 

  • Cérémonies et défilés militaires et gouvernementaux;
  • Concerts, spectacles et festivals publics;
  • Dîners officiels et militaires;
  • Commémorations internationales;
  • Carrousels militaires;
  • Activités de recrutement.

Environnement de travail

Les cornemuseurs(ses) et les tambours se produisent dans le monde entier pour représenter les FAC et les citoyen(ne)s du Canada. Dans le cadre de leurs fonctions, les membres du personnel peuvent être appelés à soutenir une grande variété d'opérations dans des environnements très divers. Les cornemuseurs(ses) et les tambours apportent leur soutien aux défilés militaires, ils interagissent avec le public et aident à soutenir diverses opérations au pays et à l'étranger. Qu'il s'agisse de performances à l'extérieur dans des conditions variables ou de performances dans les unités et les salles de concert, les environnements de travail varient. Les cornemuseurs(ses) et les tambours accomplissent également d'autres tâches au sein de leur unité, et ce, à l'appui des tâches administratives et des tâches secondaires de leur groupe. 

Si vous choisissez de faire carrière dans la Force régulière, vous serez affecté à votre première base dès que vous aurez terminé l’instruction requise. Bien qu’il y ait une certaine latitude concernant les affectations (réinstallations), il n’est pas toujours possible de satisfaire toutes les demandes et, par conséquent, vous devez vous attendre à déménager à un moment ou à un autre pendant de votre carrière. Toutefois, si vous décidez de vous enrôlez dans la Force de réserve, vous le ferez via une unité spécifique de la Force de réserve. Outre l’instruction, votre lieu de travail à temps partiel sera l’unité de la Force de réserve que vous aurez choisie et ne serez pas dans l’obligation de déménager pour une affectation à une autre base. En tant que membre de la Force de réserve, vous travaillez généralement un soir par semaine et certaines fins de semaine, avec la possibilité d'un emploi à temps plein.

Aperçu de carrière

Transcription

ADJUDANTE KATIE BUCKLAND (SOUS-TITRES) : Je suis l’adjudante Katie Buckland et je suis originaire de Sydney, en Nouvelle-Écosse. Je suis la cornemuseuse-major du corps de cornemuses et de tambours de la 12e Escadre Shearwater.

SERGENT HUGUES VANDEN ABEELE : Je suis le sergent Hugues Vanden Abeele, de Montréal, un joueur de caisse claire écossaise, au régiment de Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada.

SERGENT MALCOLM ODELL (SOUS-TITRES) : Et je suis le sergent Malcolm Odell de Calgary, en Alberta. Je suis le cornemuseur-major du corps de cornemuses et de tambours de l’Aviation royale canadienne, à Ottawa.

BUCKLAND (SOUS-TITRES) : Être musicienne militaire des Forces armées canadiennes est presque le secret le mieux gardé du pays. Typiquement, lorsque les gens pensent aux militaires, ils pensent aux soldats armés en mission à l’étranger, mais ils ne pensent pas toujours au fait que les militaires établissent des liens dans leur collectivité d’une manière différente, et c’est ce que nous faisons.

ODELL (SOUS-TITRES) : Toutes les fois que j’entends un corps de cornemuses qui s’approche vers moi – de nulle part, c’est un des seuls instruments qui donne automatiquement ce sentiment de frisson.

VANDEN ABEELE : C’est inimaginable de faire une parade sans le Pipe Band. On est les couleurs de l’unité. Le band est constitué de cornemuseurs, de joueurs de caisse claire, il y a des ténors et il y a un joueur de grosse basse. Dans les percussions en arrière, c’est nous qui marquons vraiment le temps; quand on joue c’est qu’on parade les troupes, on amène une certaine colonne vertébrale à la rigidité du Pipes and Drums. 

NARRATION : Les Forces armées canadiennes emploient à temps plein des instructeurs de cornemuses et de tambours de la Force régulière pour diriger, enseigner, administrer et gérer les musiques de soutien militaire. Elles emploient également des cornemuseurs, des batteurs et des instructeurs à temps partiel pour jouer dans l’un des nombreux corps de cornemuses de la Force de réserve partout au pays.

NARRATION : Dans la Force régulière, les cornemuseurs-majors et les instructeurs de tambour dirigent toutes les musiques bénévoles.

BUCKLAND (SOUS-TITRES) : Les membres du groupe comprennent des militaires, des militaires à la retraite, des civils et des jeunes : il y a des cadets qui participent à nos événements.

NARRATION : La vie d’un cornemuseur ou d’un batteur de la Force de réserve peut s’étendre de quelques soirées par semaine jusqu’à la direction des cornemuses et de tambours en tant que cornemuseur-major, tambour-major ou instructeur de tambour.

VANDEN ABEELE : Comme Drum Sergeant, ma tâche première est de mettre un drum corps opérationnel. Alors on doit s’assurer que le drum corps et tous les joueurs aient des pièces qui sont appropriées. Les pièces sont souvent choisies par le cornemuseur-major. C’est mon travail de travailler avec lui et de faire en sorte que les agencements musicaux reflètent toujours parfaitement ce qu’on veut accomplir et qu’ils soient musicalement plaisants à écouter.

NARRATION : Travailler comme cornemuseur ou batteur pour la Réserve est un excellent moyen de compléter votre revenu tout en étudiant ou en travaillant à temps plein ailleurs. Cela peut aussi mener à une carrière militaire à temps plein dans un des corps de cornemuses et de tambours. Les cornemuseurs et les batteurs de la Force régulière sont principalement recrutés parmi les corps de cornemuses et de tambours de la Force de réserve. Un cornemuseur ou un batteur peut être sélectionné au moyen d’un processus d’audition pour occuper un poste de la Force régulière au sein d’un groupe de musique de soutien militaire.

ODELL (SOUS-TITRES) : Notre principale tâche est d’appuyer le Contingent de cérémonie des Forces canadiennes, pour ce qui est de rehausser le moral des troupes. La deuxième mission est d’établir des liens avec les Canadiennes et les Canadiens en jouant de la musique qui les rejoint. Troisièmement, il s’agit de servir d’ambassadeurs auprès d’autres pays alliés pour représenter le Canada sur la scène internationale.

NARRATION : Qu’il s’agisse d’événements locaux ou de cérémonies militaires et gouvernementales prestigieuses au pays ou à l’étranger, il y a toujours de nouvelles occasions de jouer pour de nouveaux publics et de rencontrer de nouvelles personnes.

VANDEN ABEELE : D’être musicien des Forces Canadiennes, il faut aimer s’afficher. Il ne faut pas être gêné de porter le kilt, il faut être fier de ce que ça représente. 

Emplois civils équivalents

  • Instructeur(trice) – cornemuses et tambours
  • Cornemuseur(se)-major/instructeur(trice) des tambours
  • Cornemuseur(se) ou tambour dans un corps de cornemuses

Instruction

La première étape de l’instruction est le cours de qualification militaire de base (QMB), ou instruction de base, donné à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Cette instruction permet d’acquérir les compétences et les connaissances élémentaires communes à tous les groupes professionnels militaires. Elle est exigeante physiquement puisque l’un des objectifs du cours est de veiller à ce que toutes les recrues respectent la norme d’aptitude physique des FAC.

L’instruction propre au groupe professionnel des cornemuses et tambours est donnée à la Division musique à Borden, en Ontario pour une durée de 5 semaines.

Pour en savoir plus sur l’instruction de base ici.

Les cornemuseurs(ses) et les tambours peuvent avoir l’occasion d’acquérir des compétences spécialisées au moyen de cours magistraux et de formations en cours d’emploi, notamment :

  • Le cours de tambour-major; et
  • L’instruction de musique de soutien militaire.

Programmes d’enrôlement

Les FAC enrôlent les cornemuseurs(ses) et les tambours dans la Force de réserve au moyen d’un processus d’audition. Une audition sera associée à votre dossier lorsque vous amorcerez le processus de recrutement auprès de votre centre de recrutement respectif. Pour en savoir plus, veuillez consulter la page de la Branche des services de musique des Forces canadiennes

Il est possible de travailler à temps plein dans la Force régulière. Ces postes sont également pourvus au moyen d’un processus d’audition. Seuls les membres qui servent déjà dans les FAC peuvent y poser leur candidature.

Il est possible que les études à l’étranger soient reconnues.

Options à temps partiel

Ce poste est offert comme emploi à temps partiel auprès de la Première réserve à certains endroits au Canada. En règle générale, les réservistes servent à temps partiel au sein d’une unité militaire dans leur collectivité et à une base militaire de la région où ils habitent. Ils peuvent effectuer leur service pendant qu’ils sont aux études ou qu’ils occupent un emploi civil. Ils sont rémunérés durant leur instruction et ne sont pas tenus de déménager. Toutefois, ils peuvent se porter volontaires pour déménager ou pour participer à des déploiements au Canada ou à l’étranger.

Les cornemuseurs(ses) et les tambours peuvent servir dans l’Armée canadienne ou dans l’Aviation royale canadienne. Ils assurent un soutien musical dans le cadre d’opérations des FAC. Les cornemuseurs(ses) et les tambours employés à temps partiel ou à titre occasionnel à temps plein exercent habituellement leurs fonctions dans une base militaire, dans une escadre ou à leur régiment d’attache.

Trouvez un centre de recrutement

La première étape de l’instruction est la Qualification militaire de base (QMB). En tant que membre à temps partiel de la Force de réserve, vous effectuerez cette instruction localement au sein de votre unité de réserve. Cette instruction permet d’acquérir les compétences et les connaissances de base communes à tous les groupes professionnels. L’entraînement est exigeant physiquement puisque l’un des objectifs du cours est de veiller à ce que toutes les recrues maintiennent la norme d’aptitude physique minimale des FAC. 

Une fois ce cours terminé, les cornemuseurs(ses) et les tambours commenceront à s’entraîner avec leurs corps de cornemuses au sein de leur unité d’appartenance. Ainsi, ils seront certains d’être prêts pour leur instruction des membres de corps de cornemuses qui se déroulera à la Division musique à Borden, en Ontario.

Les cornemuseurs(ses) et les tambours de la Réserve effectuent habituellement leur service à temps partiel auprès de leur unité d’appartenance le soir et la fin de semaine, suivant un horaire établi. Ils peuvent également servir à temps plein dans certaines unités pour une durée déterminée, selon le type de travail requis. Ils reçoivent 92,8% du taux de rémunération de la Force régulière, ont droit à des avantages sociaux raisonnables et peuvent avoir le droit de cotiser à un régime de pension.