Passer au contenu principal
Explorez les carrières
Armée Aviation

Technicien / Technicienne en dessin et arpentage

Militaires du rang | Temps plein, Temps partiel


Postulez maintenant

Aperçu

Les techniciens(nes) en dessin et arpentage appuient les Forces armées canadiennes ainsi que d’autres ministères gouvernementaux en offrant des services de dessin technique et d’arpentage tant au pays qu’à l’étranger.

Ils font partie de la branche du Génie militaire des Forces armées canadiennes. Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

  • Amasser des données de levés géodésiques à l’aide du système mondial de navigation par satellite (GNSS) et d’autres équipements d’arpentage;
  • Utiliser ces données pour produire de dessins ainsi que des croquis civils, en copies imprimées et numériques, de zones désignées;
  • Utiliser des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) afin de produire des modèles en copies imprimées et numériques; et
  • Offrir des services de dessin et d’arpentage aux équipes de génie spécialistes du domaine militaire.

Environnement de travail

Les techniciens(nes) en dessin et arpentage peuvent faire partie de l’Armée canadienne ou de l’Aviation royale canadienne. Ils peuvent être appelés à prendre part aux exercices et aux opérations des FAC, y compris ceux menés par la Marine royale canadienne. Ils travaillent principalement dans un bureau, mais lorsque les conditions météorologiques le permettent, ils peuvent aussi travailler en tout temps sur le terrain, sur des bases et des escadres ou en théâtre d’opérations. Les techniciens(nes) en dessin et arpentage utilisent des postes de travail informatisés de pointe et des logiciels conçus pour le dessin et l’arpentage. Ils sont affectés à Kingston (Ontario), à Gagetown (Nouveau-Brunswick), à Cold Lake (Alberta) ou à Greenwood (Nouvelle-Écosse). Ils pourraient aussi avoir l’occasion d’être affectés à Bruxelles, en Belgique, au cours de leur carrière.

Aperçu de carrière

Transcription

TITRE:

Technicien/Technicienne en dessin et arpentage

Je suis le sergent Alain Bossé, de Edmundston au Nouveau-Brunswick, technicien en dessin et arpentage au sein de la 1re Unité d’appui du génie à Kingston. 

Les techniciens en dessin et arpentage fournissent un soutien spécialisé aux Forces armées canadiennes et aux autres ministères dans le cadre d’opérations nationales et internationales, en utilisant des logiciels de dessin assisté par ordinateur et des outils d’arpentage à la fine pointe de la technologie.

En tant qu’arpenteurs, nous nous assurons que les camps et les structures sont bien situés et correctement orientés. En tant que dessinateurs techniques, nous produisons les plans de construction finaux à partir des modèles conçus par les ingénieurs, que les gens de métier utilisent ensuite pour réaliser le projet.

Quand nous avons des campements de mille hommes à installer dans des territoires restreints, c’est vraiment important de pouvoir le localiser pour qu’ensuite, les militaires peuvent s’installer et progresser avec leurs tâches.

En général, on travaille en équipe de deux, mais on fait toujours partie d’une plus grande équipe formée d’ingénieurs qui sont chargés d’exécuter une mission plus vaste.

Quand nous avons la chance d’aller en exercice, nous travaillons souvent en équipe pour réaliser des tâches d’arpentage qui sera ensuite utilisé par différentes organisations, que ce soit pour construire un pont ou un campement. Ils vont pouvoir utiliser nos données qu’on mettra sur place.

Les techniciens en dessin et arpentage travaillent à la fois comme arpenteurs et comme dessinateurs techniques, et ils doivent être compétents dans les deux disciplines. Nous travaillons avec les plus récents outils d’arpentage contrôlés par le système mondial de satellites de navigation, et avec les progiciels Auto CAD et Auto CAD Civil 3D pour le dessin assisté par ordinateur.

En tant que techniciens en dessin et arpentage dans les forces militaires, nous apprenons de nombreux aspects techniques du métier, mais nous apprenons aussi à développer nos compétences de soldat, puisque tous les soldats doivent être capables de travailler en zone de combat.

BOSSÉ : En ayant la chance d’accomplir différentes tâches outremer, nous avons la chance de travailler avec différentes nationalités et aussi voir d’autres cultures.

Pour devenir technicien en dessin et arpentage, après votre qualification militaire de base, vous fréquenterez l’École du génie militaire des Forces canadiennes à Gagetown, au Nouveau-Brunswick, où vous suivrez votre formation technique.

Une fois votre formation à Gagetown terminée, vous irez soit à la base de Cold Lake en Alberta, de Greenwood en Nouvelle-Écosse, ou de Kingston en Ontario pour compléter 2 ans de formation pratique. Vous allez travailler avec des techniciens en dessin et arpentage expérimentés, qui vous aideront à développer vos nouvelles compétences techniques sur une grande variété de projets d’ingénierie et de construction.

L’aspect que j’aime le plus dans mon travail, c’est d’avoir la chance de travailler en équipe et de pouvoir aussi voyager et accomplir différentes tâches peu importe où qu’on soit appelés à aller dans le monde.

La camaraderie qui règne dans les Forces, c’est l’une des choses que j’aime le plus de ce travail. On crée des liens d’amitié étroits qui n’auraient peut-être pas existé dans le civil. On voit des lieux et on vit des choses que la plupart des gens ne vivront jamais dans leur vie.

Dans ma carrière, j’ai eu l’opportunité de voyager beaucoup, j’ai eu la chance d’aller en Égypte, en Israël, en Afghanistan, en Irak, et beaucoup d’autres places ici au Canada.

Emplois civils équivalents

  • Technologue et technicien(ne) en arpentage
  • Arpenteur(se)
  • Technicien(ne) en dessin architectural
  • Technologue en génie civil

Instruction

La première étape de l’instruction est le cours de qualification militaire de base, ou instruction de base, qui est offert à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Ce cours vous enseignera les aptitudes de base et les connaissances communes à tous les emplois militaires. L’entraînement est exigeant physiquement puisque l’un des objectifs du cours est de veiller à ce que toutes les recrues répondent à la norme d’aptitude physique des Forces.

Pour en savoir plus sur l’instruction de base ici.

Vous fréquenterez l’École du génie militaire des Forces canadiennes (EGMFC) à la Base des Forces canadiennes Gagetown à Oromocto, au Nouveau-Brunswick. Des instructeurs civils ou militaires vous enseigneront les sujets suivants :

  • Planification et pratique de l’arpentage
  • Mathématiques relatives à l’arpentage
  • Gestion des données et du matériel
  • Utilisation du logiciel AutoCAD
  • Production de modèles civils
  • Production de modèles de systèmes de bâtiment
  • Piquetage d’implantation
  • Production de dessins d’après exécution
  • Tâches courantes et sécurité du génie de la construction

Vous pourriez avoir la possibilité d’acquérir des compétences spécialisées par l’intermédiaire de cours magistraux ou d’une formation en cours d’emploi, notamment dans les domaines suivants :

  • Formation en arpentage géodésique terrestre
  • Applications géodésiques avancées
  • Logiciel de conception spécialisée

Programmes d’enrôlement

Ce poste exige que les candidats aient terminé au minimum leur 11e année du secondaire ou Secondaire 5 au Québec ou études secondaires équivalentes, comportant : Mathématiques appliquées de la 11e année ou Secondaire 5.

Options à temps partiel

Cette possibilité d’emploi à temps partiel est offerte auprès de la Première réserve à certains endroits au Canada. En règle générale, les membres de la Force de réserve servent à temps partiel au sein d’une unité militaire dans leur communauté et peuvent effectuer leur service pendant qu’ils sont aux études ou qu’ils occupent un emploi civil. Ils sont payés durant leur instruction. Ils ne sont pas assujettis aux affectations ni aux déménagements militaires. Toutefois, ils peuvent se porter volontaires pour déménager à une autre base ou pour être déployés au Canada ou à l’étranger dans le cadre de missions militaires.

Les membres de la Force de réserve reçoivent le même niveau d’instruction que leurs homologues de la Force régulière. Ils commencent généralement leur instruction avec leur unité d’attache pour s’assurer qu’ils répondent aux normes militaires professionnelles de base. Après l’instruction de base, l’unité d’attache s’occupera de prévoir de l’instruction additionnelle permettant l’acquisition des compétences spécialisées.

En règle générale, les membres de la Force de réserve effectuent leur service à temps partiel au sein de leur unité d’attache, le soir et la fin de semaine, suivant un horaire établi. Toutefois, ils peuvent également effectuer leur service en occupant des postes à temps plein au sein de certaines unités pour des périodes déterminées, selon la nature des tâches à exécuter. Ils reçoivent 92.8 % du taux de rémunération de la Force régulière, ont droit à des avantages sociaux raisonnables et peuvent être admissibles à contribuer à un régime de pension.